©2017 by Allison Namias Grossman. Proudly created with Wix.com

RECHERCHE

These doctorale

GERER L'HUMANITAIRE?

Étant donné que les pays Sahéliens confrontent des hasards divers, ce projet de recherche interroge la coordination entres des acteurs humanitaires (y compris les bailleurs de fond, les ONGs internationaux et locaux et les agences onusienne) et des organes étatiques (y compris l’exécutif, les ministères, les autorités régionaux et locaux) aux pays Sahéliens. Il cherche à comprendre le fonctionnent et non-fonctionnement de la coordination parmi ces acteurs, ses causes, et ses conséquences pour les bénéficiaires et non-bénéficiaires de l’assistance humanitaire. Ce projet apporte une perspective politico-économique a un sujet qui est souvent consacré aux techniciens. Il vise à aider tous les acteurs à mieux comprendre les intérêts des autres.

 

La collecte de données a lieu au Niger. Il comprend des entretiens avec les représentants des secteurs ciblé, l’observation de la mise en œuvre des programmes humanitaires, et l’analyse des documents aux archives.

Ce projet de recherche vise à mieux comprendre la gestion des crises et catastrophes au Niger. Vu que le Niger a fait face aux questions humanitaires, y compris les catastrophes naturelles, les crises alimentaires, et d’autres urgences, depuis les années mille neuf cent soixante-dix, ce projet vise à tracer l’évolution des réponses humanitaires dans ce pays. Comprenant que les partenariats internationaux continuent à jouer un rôle important dans le financement et la mise en œuvre des efforts humanitaires, ce projet vise à mieux comprendre l’évolution et le fonctionnement des partenariats.  

WORKING PAPERS

GERER L'HUMANITAIRE?

These doctorale

Étant donné que les pays Sahéliens confrontent des hasards divers, ce projet de recherche interroge la coordination entres des acteurs humanitaires (y compris les bailleurs de fond, les ONGs internationaux et locaux et les agences onusienne) et des organes étatiques (y compris l’exécutif, les ministères, les autorités régionaux et locaux) aux pays Sahéliens. Il cherche à comprendre le fonctionnent et non-fonctionnement de la coordination parmi ces acteurs, ses causes, et ses conséquences pour les bénéficiaires et non-bénéficiaires de l’assistance humanitaire. Ce projet apporte une perspective politico-économique a un sujet qui est souvent consacré aux techniciens. Il vise à aider tous les acteurs à mieux comprendre les intérêts des autres.

 

La collecte de données a lieu au Niger. Il comprend des entretiens avec les représentants des secteurs ciblé, l’observation de la mise en œuvre des programmes humanitaires, et l’analyse des documents aux archives.

Ce projet de recherche vise à mieux comprendre la gestion des crises et catastrophes au Niger. Vu que le Niger a fait face aux questions humanitaires, y compris les catastrophes naturelles, les crises alimentaires, et d’autres urgences, depuis les années mille neuf cent soixante-dix, ce projet vise à tracer l’évolution des réponses humanitaires dans ce pays. Comprenant que les partenariats internationaux continuent à jouer un rôle important dans le financement et la mise en œuvre des efforts humanitaires, ce projet vise à mieux comprendre l’évolution et le fonctionnement des partenariats.  

WORKS-IN-PROGRESS

These doctorale

GERER L'HUMANITAIRE?

These doctorale

We assess the effectiveness of a new EU-funded project to strengthen  social trust and rebuild communal norms of tolerance in  Burkina Faso. Burkina Faso has a strong history of peaceful coexistence among ethnic and religious groups, but in recent years has seen a rise of organized violence by Islamic extremists and a fracturing of old forms of social solidarity. Through a randomized  curricular intervention administered in schools and youth clubs, this study assesses the effectiveness of individual-level (building self-esteem and self-confidence)  and community-level (encouraging social cohesion through emphasizing shared identities) factors on intercommunal trust and the willingness of individuals to rely on non-violent solutions to local disputes. The proposed intervention seeks to educate  adolescents to reinforce identities that are tolerant of others and resilient to radicalization.  In co-ooperation with a local implementing partner, we randomly assign an  education module to teachers and non-school educators in six communes and two cities (Bobo-Dioulasso and Ouagadougou) in Burkina Faso. These educators will deliver the module to 2,400 youth from the ages of 12-25.

GERER L'HUMANITAIRE?

These doctorale

These doctorale

The lack of accurate locally sourced data is an obstacle to improving knowledge of electoral violence in African countries. Research on this form of violence is often based on secondary sources that limit the level of detail and even the accuracy of associated data. In this context, we propose to implement four data-collection methodologies — civil society monitors, party monitors, crowd-seeding, and random calling — to compare their effectiveness in generating data on various forms of electoral coercion and violence. We will assess the methodologies based on metrics related to event type (e.g., frequency, location, timing) as well as in relation to publicly available violence datasets. For this assessment, the methodologies will be implemented over an eight-month period in the same selected locations in the run-up to the October 2020 presidential elections in Côte d’Ivoire, a country where
elections have been routinely marred by violence since the reestablishment of multiparty politics. Data will be collected for six months before the election and two months afterward. The project’s resulting assessment will identify trade-offs associated with each data collection methodology in terms of validity, accuracy, scalability, and cost.